Joyeuses Saturnales

Publié le par Jyoti

Bien avant la naissance de Jésus, à Rome le solstice d'hiver était l'occasion de la fête des Saturnales qui célébrait l'âge d'or du règne du titan Saturne* où le monde vivait en paix et où les hommes étaient égaux.

Les Romains faisaient revivre par cet événement festif un âge d'or révolu, les Chrétiens fêtent la naissance d'un âge d'or à venir.

Promesse de lumière, espoir de monde meilleur, célébration du bonheur d'être humain, joie collective d'envoyer brièvement les ombres et les conventions aux oubliettes... Nous avons tous une bonne raison de chanter Noël, même ceux d'entre nous pour lesquels la version officielle de cette fête aujourd'hui n'a guère de sens.

Alors même sans bombances ni combustion de carte de crédit, célébrons la magie de l'abondance en germe au cœur de la période stérile, l'étincelle lumineuse qui défait l'obscurité, la joie d'être vivant, le cycle éternel des fins et des commencements.

Que cette période de fête vous soit douce !

*Clin d'œil à la multiplicité dans l'unité  : un érudit rapproche le nom de Saturne du sanskrit Savitṛ, le Vivifiant, l'un des douze aspects du Soleil, créateur d'abondance et dieu civilisateur.

 

Publié dans Hors catégories

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article