Faire part de naissance

Publié le par Jyoti

Comme disaient les Monty Python : "and now for something completely different" ! 

Ceux qui considèrent que la culture comporte des genres mineurs et majeurs, qui n'aiment pas l'heroic fantasy, l'aventure, la magie, le fantastique, la mythologie, etc., auront intérêt à s'arrêter ici, car la naissance à laquelle je fais allusion est celle d'un blog diffusant la traduction en français d'un roman web chinois appelé Mo dao zu shi, dont je suis totalement fan, comme des millions d'autres dans le monde. Le genre auquel il appartient a un nom : "wuxia" ou "xianxia" quand l'aspect arts martiaux a des connotations taoïstes ou bouddhistes plus marquées. Il peut aussi être associé au genre "yaoi / danmei", comme dans le cas du Mo dao zu shi.

Je l'ai découvert avec la série The Untamed (L'Indompté) sur Rakuten Viki (LE site pour les fans de séries du sud-est asiatique comme moi), mais elle est accessible maintenant sur Netflix aussi. Si vous cédez au charme de ses deux héros, le roman s'impose...

Son cadre est le monde des cultivants, un univers aux multiples facettes à l'origine d'une multitude de séries et de romans web situés dans une Chine ancienne mythique où règnent les arts martiaux, la magie, l'alchimie et des créatures fantastiques (entre autre).

Dans le cas précis du Grand maître de la voie démoniaque qui m'occupe ici, il y a aussi une superbe histoire d'amour, illustration sensuelle du taijitu, qui rappelle à ceux qui l'auraient oublié (ou ne s'en douteraient pas) que l'amour est une histoire d'âmes qui n'a que faire des limitations quelles qu'elles soient, et qui, à elle seule, mérite de lire le roman.

Mais comme les actes en disent plus que les paroles, j'en publie ici les deux premiers chapitres, Prologue et Réincarnation. Ceux qui auront envie de connaître la suite, seront les bienvenus sur le site monmodaozushi. Si vous aimez, n'hésitez pas à faire circuler !

Et devinez qui est Taijitu !

 

 

 

 

Publié dans Hors catégories

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article