Dernière nouvelle lune de 2016 : vers la transformation

Publié le par Jyoti

La nouvelle lune du 29 décembre (7h54) clôture l’année 2016 et inaugure un double cycle : celui de 29 jours de la première lunaison de 2017 et celui de 365 jours de la nouvelle année. Elle est placée sous l’influence de Tempérance, l’arcane de la maîtrise du mental et de la transmutation, liée au Sagittaire.

En astrologie védique, cette nouvelle lune se situe dans l'astérisme Pūrvāṣāḍhā*, dans la constellation du Sagittaire, l’archer qui ne rate jamais sa cible et va droit au but. Cette maison lunaire est soumise à la triple influence de Jupiter, qui régit le Sagittaire, de la planète Vénus et de la déité Āpas**. Elle est symbolisée par une défense d’éléphant, qui la rattache au bienveillant dieu Gaṇeśa, mais qui représente surtout dans ce cas l'expression des potentialités intérieures.

L’énergie de Pūrvāṣāḍhā combine l’intuition et la réceptivité liées à Vénus et Āpas à la sagesse de Jupiter (« Guru ») et possède un grand pouvoir de transformation. Elle oriente vers la spiritualité et la découverte de sagesse et de connaissances cachées.

Cette nouvelle lune est particulièrement favorable pour tirer les enseignements de l’année écoulée, lever les obstacles, secouer les vieilles habitudes et s’engager sur la voie de l’exploration de nouveaux domaines et la réalisation de ses rêves. Le cœur et l’âme apaisés et purifiés, la voie à suivre pourra apparaître plus clairement et l’issue des décisions dictées par une réflexion sagement mûrie et un émotionnel maîtrisé ne pourra être que positive.

À noter cependant que la proximité de Mercure rétrograde avec la nouvelle lune risque de compliquer les déplacements, d'entraîner des délais ou des retards et de contrarier les plans. Attention également aux malentendus susceptibles de nuire aux réunions et aux transactions. Sous l'influence de cette planète, la nostalgie et même le regret risquent d’être au rendez-vous.

Dans les semaines à venir, l’alignement de Mars, Vénus, Neptune et Ketu pourrait provoquer de puissants changements sur le plan collectif, de la confusion et peut-être même de graves tensions. Efforcez-vous de vous montrer encore plus patients à l’égard des personnes de votre entourage et n’hésitez pas à aider ceux qui en montreront le besoin.

Les puissantes énergies de transformation, de sagesse, de maîtrise et d'intuition à l’œuvre à l’occasion de cette ultime nouvelle lune de l’année devraient vous inciter à faire une croix sur le passé et à vous recentrer sur l’avenir que vous souhaitez vous construire.

* La maison lunaire Āṣāḍhā est double : Pūrvāṣāḍhā en constitue la première partie et Uttarāṣāḍhā, la seconde. Āṣāḍhā signifie « invincible ».
** Āpas (ou Apas) : les eaux cosmiques (eaux divines de l’océan causal). Puissance de la sphère de l’espace, l’une des huit sphères d’existence (Vasu) qui sont les formes visibles des lois de l’Univers.

Sources :
- anandashree astrology (en anglais)
- Mythes et dieux de l'Inde - Alain Daniélou

Ressources :
- Astrologie védique – Les planètes
Guide de prononciation sanskrite

Publié dans Astrologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article