Le diable et la tour

Publié le par Jyoti

Pensant l'autre jour à la situation actuelle, les arcanes du Diable et de la Tour me sont immédiatement venus à l'esprit. Non pas parce qu'ils indiqueraient que cette pandémie est une rétribution diabolique de nos "péchés" et que "on va tous mourir". Loin de là.

En revanche, l'édifice individuel et collectif où nous vivions heureux dans l'obscurité de nos préoccupations superficielles, enchaînés par nos peurs et nos préjugés, est frappé par la foudre : le coup de semonce de la pandémie nous éjecte violemment de notre mode de vie et fissure sérieusement nos certitudes. Plus de 70 années de paix et d'abondance ne nous ont pas habitués à ça. D'habitude, ces situations dramatiques se produisent dans des pays obscurs et nous réglons le problème par un chèque.

Là où certains annoncent l'An 01 ou même la disparition de l'espèce, je vois un rappel à l'ordre de la Nature sur la fragilité de notre condition et des entreprises humaines, propre à donner un coup de pouce à l'évolution des comportements individuels et politiques, mais sans pour autant remettre en cause fondamentalement l'édifice (la Tour reste debout, seuls ses occupants souffrent).

Si le Diable et la Tour décrivent la situation, ce sont leurs pendants sur un plan supérieur qui offrent des pistes pour y faire face, à savoir respectivement les Amoureux (arcane 6) et le Chariot (arcane 7).

Face à nos peurs intrinsèques et à la surabondance d'informations négatives, deux facteurs "diaboliques", les Amoureux nous invitent à faire preuve de discernement, autrement dit, en ce moment, à faire le tri dans ce que transmettent les médias et à mettre à nu avec lucidité les peurs qu'ils exacerbèrent et/ou entretiennent. Le discernement et la lucidité (dérivé du latin lux, lumière) ne peuvent pas venir d'un flambeau tenus par d'autres dont la lueur n'est qu'un simulacre et n'éclaire rien. Seule la réflexion personnelle et la confiance peuvent permettre d'élever et d'élargir notre point de vue et nous aider à faire face aux situations difficiles, en d'autres termes passer de l'ombre à la lumière.

Arcane d'intégration et d'unification, le Chariot induit quant à lui dans la Tour les notions de rassemblement et de structure. Associé au chiffre 7, symbole d'achèvement et de totalité en mouvement, il renforce l'idée que, tout comme les cendres projetées par une éruption volcanique peuvent transformer des terres arides en terres fertiles, les événements présents ont le potentiel d'insuffler une nouvelle dynamique individuelle et collective, dont la nature apparaîtra dans les mois et peut-être même les années à venir, susceptible d'influer sur nos priorités ainsi que sur notre vision du monde et de notre place dans ce monde.

Le sort des expulsés de la Tour dépendra de leur choix : se fracasser sur le sol, c'est-à-dire se laisser aller à la négativité et sombrer dans un pessimisme destructeur, ou plonger dans la source régénératrice de l'Étoile (arcane 17), elle-même émanation de la Force (arcane 8) qui, sans contraindre, transforme le désordre en ordre et apprivoise les peurs et les émotions incontrôlées.

La retraite forcée qui est notre sort commun pour encore plusieurs semaines nous offre un moment privilégié pour pratiquer l'introspection et regarder en face ce qui nous effraie et nous entrave ainsi que ce qui nous motive et nous exalte afin de nous préparer à repartir d'un meilleur pied le moment venu. Profitons de cette parenthèse pour apprendre à profiter du moment présent, mieux nous connaître et prendre l'habitude de réfléchir en conscience par nous-mêmes.

Publié dans Tarot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article