Décalage horaire

Publié le par Jyoti

Le vieillissement n'est pas l'apprentissage de l'impuissance, mais l'adaptation à l'inadéquation croissante entre l'âme et son véhicule. L'âme, c'est Je, c'est suivre ma voie/voix intérieure. Seul mon corps a un âge et des limitations. Elle demeure totalement libre et son horizon est illimité, hors le temps et l'espace. Mon corps n'est qu'une interface, mais pour tous ceux pour qui lui seul existe, il me décrit et me définit. Un fou rire intérieur me prend et je me dis "s'ils savaient !". Cette adaptation n'est pas spontanée car il faut composer avec l'environnement social et dans celui dans lequel nous vivons, l'image est importante. Alors je cultive celle que je renvoie, éclairant certaines facettes, en laissant d'autres dans l'ombre. C'est un jeu qui m'amuse, car moi Je sais qui Je suis et j'aime ce trublion éclectique qui se construit et se peaufine au fil des incarnations. À mesure que la date de péremption de mon corps approche, je me sens de plus en plus libre et ouverte à la vie. Sans tabous. Sans attentes. Dans un détachement joyeux et curieux de voir ce que le prochain épisode me réserve.

Publié dans Flotsam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article