La vie

Publié le par Jyoti

Pour certains la vie est un long fleuve tranquille, pour d'autres une vallée de larmes. Pour moi, c'est un chemin de montagne. Une fois passé le portail de la naissance, il faut le temps d'apprendre à se tenir debout et de trouver son équilibre, physiquement et métaphoriquement. Et puis vient le moment de lâcher les mains qui nous soutenaient et d'avancer seuls vers les premiers sommets. La pente est parfois douce, parfois raide, parfois le terrain est plat. Le sol rocailleux ou sablonneux. Des fois le chemin se perd et il faut revenir sur ses pas ou faire un détour. Le rythme de notre progression varie. Il arrive que nous devions faire une halte, d'une durée plus ou moins longue pour mieux repartir ensuite. Parfois nous voyageons seuls, parfois à plusieurs. Il fait beau, il pleut, le paysage change. Une fois le premier sommet atteint, un autre se révèle, puis un autre, puis un autre. Nous volons de sommet en sommet, d'expériences en expériences, de découvertes en découvertes, jusqu'au jour où notre corps physique déclare forfait. Nous passons alors le portail de la mort avant de reprendre notre périple. Chaque incarnation est une étape de notre véritable voyage vers le sommet ultime, trajet d'enseignement toujours source d'émerveillement devant la richesse et la diversité de ce qui nous est offert. Voilà pourquoi le passage des ans ne m'effraie pas : il y a toujours à découvrir des aspects de nous-mêmes, des sujets d'intérêts, des passions auxquels nous ne nous attendons pas. Des envies d'aller plus loin, plus haut, ailleurs. Tant que mon fidèle véhicule me portera, j'écouterai cette voix intérieure qui sait de moi ce que j'ignore et je lui ferai confiance, même lorsque je ne comprends pas ce vers quoi elle me pousse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article