Nouvelle lune de mai : passion et transformation

Publié le par Jyoti

La nouvelle lune du 15 mai 2018 (13h49) apparaît dans le nakṣatra Kṛttikā, situé entre 26°40 en Bélier et 10° en Taureau. Symbolisée par une lame de rasoir, cette maison lunaire est régie par Agni, le dieu du Feu, et le Soleil. Par le biais du Bélier et du Taureau, elle porte également l'énergie de Mars et de Vénus. Son nom signifie « taches blanches », que l'on peut associer aux six étoiles formant la constellation des Pléïades, mères de substitution du dieu de la guerre Kārttikeya.

L'influence dominante du feu sous son aspect guerrier destructeur associée à la lame de rasoir donne d'emblée le ton de la quinzaine qui s'annonce : pas de quartier ! L'heure n'est plus aux tergiversations, mais au grand nettoyage, autant au niveau psychique que matériel.

Le moment est venu d'ouvrir grand les armoires, virtuelles et physiques, où nous entassons ce que nous ne voulons pas voir ou dont nous n'avons plus besoin et d'aller débusquer ce qui nous encombre et nous empêche de faire de la place pour autre chose.

Car il convient maintenant de voir clair et d'élaguer les arbres qui cachent la forêt. L'opération devra néanmoins être menée avec précision et en pleine conscience, même si la présence de Mars dans le signe du Capricorne depuis le 3 mai réveille une colère enfouie et que la présence de Vénus à ses côtés prédispose autant aux impulsions passionnées qu'aux passions impulsives.

L'objectif de la période est de débloquer de manière définitive et déterminée ce qui fait obstacle à notre capacité à créer et à combattre notre ignorance, de braquer la lumière crue de nos projecteurs intérieurs sur nos zones d'ombre et d'en finir avec les reliquats du passé.

Attention néanmoins : l'idée est de purifier et d'alléger pour poursuivre la route d'un bon pied avec un sens renouvelé de la voie à suivre, pas de créer un lit de cendres stériles. Que la voie concernée soit l'acquisition de biens matériels ou la quête d'élévation de l'âme, la nouvelle lune en Kṛttikā nous incite à la suivre avec passion, mais sans déraison pour autant.

L'entrée d'Uranus dans le signe du Taureau risque également de venir bousculer les habitudes et de créer des surprises. L'énergie de créativité innovante de cette planète viendra compléter la créativité artistique de Vénus, donnant à nos productions matérielles et intellectuelles un tour nouveau et peut-être inattendu.

Sans surprise, c'est l'arcane 13, la Mort, qui accompagne cette nouvelle lune. Associée au feu de Kṛttikā, cette lame évoque ici les étapes de carbonisation et d'évaporation du processus de purification alchimique et le passage de l'être à un état supérieur. Elle confirme que la période ouverte par cette nouvelle lune sera propice aux idées et aux situations porteuses de transformation en rupture avec l'existant.

À nous de ne pas laisser passer cette opportunité de progrès personnel, quitte à nous y brûler un peu les doigts.

Ressources:
- AnandaShree Astrology
- Julianne Victoria, « Shedding Light on Jyotisha: Vedic astrology for beginners »

 

Publié dans Astrologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article