Pleine lune de mars : noces de la Lune et du Soleil

Publié le par Jyoti

La pleine lune du 2 mars 2018 (1h52) se trouve dans le nakṣatra Pūrva Phalgunī1, qui s’étend  de 13°20 à 26°40 dans le signe du Lion. Ce nakṣatra est régi par la planète Vénus et deux des 12 aspects védiques du Soleil : Bhaga, dieu de la richesse, de la chance et du mariage, et Aryaman, dieu de la prospérité, de la victoire et de l’amitié. Son nom signifie « la rouge »2  et il est symbolisé par un lit (ou ses pieds antérieurs), un hamac ou une cheminée (âtre). 

Pūrva Phalgunī étant un nakṣatra très bénéfique, notamment sur le plan matériel, cette pleine lune place la quinzaine à venir dans une énergie joyeuse, propice à la créativité, à la naissance de nouvelles envies, au renouveau du sentiment amoureux et aux activités rémunératrices. La Lune, régente de Vénus, y est doublement associée au Soleil par le biais de Bagha et Aryaman et de la régence du Lion par cet astre, qui en réchauffe la lumière dans la nuit d’un hiver qui s’accroche.

Cette première pleine lune du mois de mars, étape transitoire entre l’hiver et le printemps, nous convie aux noces de la Lune et du Soleil, union purificatrice qui nous donne l’occasion de continuer à jeter au feu les vieux griefs et ressentiments à l’égard de notre entourage familial et professionnel, mais aussi les espaces d’ignorance qui bloquent notre épanouissement et freinent notre capacité à donner la pleine mesure de nous-mêmes. En Inde, elle donne lieu à Holī, la fête des couleurs qui célèbre l’arrivée du printemps et la fertilité, ainsi que la force de vie unificatrice qui soutient le monde.

L’influence de Vénus sera également très présente. Son entrée dans le signe mystique des Poissons régi par Jupiter/Guru inaugurera une période propice à l’expression artistique sous toutes ses formes, aux activités ludiques et à la créativité interactive. Exaltée en Poissons, elle se montrera particulièrement apte à guérir les blessures émotionnelles.

Attention néanmoins aux excès auxquels pourrait conduire la recherche d’abondance et de biens matériels. L'aveuglement est aussi un piège de l'amour dans lequel il faudra veiller à ne pas tomber. L'enthousiasme suscité par cette première montée de sève pourrait aussi conduire à des jugements peu judicieux.

L’arcane 7, le Chariot, accompagne cette pleine lune et nous rappelle que c’est lorsque notre personnalité est unifiée et équilibrée par le jeu harmonieux de l'affect et de l'intellect que nous pouvons maîtriser notre émotionnel, prendre les rênes de notre vie fermement en main et appliquer notre volonté à avancer sur le chemin que notre âme nous trace.

1 Phalgunī est une constellation double, dont Pūrva est la moitié antérieure et Uttara la moitié postérieure. Pour mémoire, la constellation du Lion se caractérise par deux étoiles particulièrement brillantes : Regulus et  Dénébola.
2 En Inde, le rouge est lié à des événements de bon augure tels que mariages et naissances et associé à la fertilité ainsi qu’à la protection. C’est aussi la couleur de Śakti, l’énergie créatrice féminine.

Ressource :
- AnandaShree Astrology

Publié dans Astrologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article