2018 : le calme après la tempête

Publié le par Jyoti

Maintenant que les dernières vagues de 2017 ont fini de se fracasser sur les premières semaines de 2018, la nouvelle année peut commencer à nous laisser entrevoir ses promesses.

La Roue de la fortune (10), dont était issue l'énergie de bouleversement et de recommencement (1) de 2017, a propulsé sans ménagement nombre d'entre nous sur de nouvelles trajectoires.

Pour les douze mois à venir, c'est à la Justice (11) qu'il revient de mettre 2018 sous la régence de la Grande prêtresse (2). Le Tarot de Marseille attribue la lame 11 à la Force. Dans le contexte présent, ces deux visions se renforcent mutuellement car la recherche d'harmonie et d'équilibre requiert une force intérieure lucide et la maîtrise de ses émotions. Par ailleurs, sous l'influence de l'Empereur (4), le 1er janvier a donné le coup d'envoi d'une année placée sous le signe d'une énergie dynamique d'ordre et de structure impliquant la capacité d'adaptation aux circonstances. 

Les changements entamés ou réalisés l'année dernière vont donc se déposer dans nos profondeurs et s'y stabiliser. Le temps des bouleversements est passé, celui de la maturation s'engage. Les mondes réinventés s'ancrent dans une réalité débarrassée de ses remous. Il faut maintenant trouver et/ou consolider sa place dans un environnement nouveau, retrouver structure et stabilité sans pour autant tomber dans la rigidité, peser ce qu'il convient de conserver et de retrancher, tout cela en s'appuyant davantage sur son maître intérieur que sur des rationalisations intellectuelles.

Afin d'équilibrer les plateaux de la balance avec la force tranquille et inébranlable et la confiance en soi de ceux qui ont su déplacer des montagnes, il conviendra de privilégier une approche intuitive faisant la part belle aux murmures de l'inconscient. Le retour à ce calme fertile sera d'autant plus rapide que, forts des enseignements de l'année précédente, nous aurons gagné en détachement.

Mais le 2 est également le nombre de la dualité, une notion à double tranchant à l'instar de l'épée de la Justice : autant potentiellement altruiste que conflictuelle. 

Car si cette année sera effectivement propice au dialogue, à l'échange et à l'engagement auprès des autres sur un plan personnel ou collectif, il faudra se méfier des tensions liées aux couples d'opposés et s'attacher à les gérer en conscience, sans se laisser aller à faire le grand écart entre une chose et son contraire, au risque de s'empêtrer dans ses propres contradictions.

Si ces écueils sont surmontés, 2018 devrait apaiser les craintes et les doutes de tous ceux qui ont survécu victorieusement aux bouleversements en tout genre de 2017 et permettre à un être nouveau d'entamer sa gestation dans les eaux silencieuses de notre matrice intérieure.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article