Pleine lune de septembre : lumière de guérison

Publié le par Jyoti

La pleine lune du 6 septembre 2017 (9h04) se situe dans le nakṣatra Śatabhiṣā situé dans la constellation du Verseau sidéral et régi par Varuṇa, dieu de la loi universelle, du destin et des eaux cosmiques, ainsi que par la planète virtuelle Rahu. Son symbole est le cercle.

Cette pleine lune placée sous le signe de la guérison (Śatabhiṣā signifie « les cent médecins ») éclaire la quinzaine sombre d’une lumière intuitive qui facilitera la reconnexion à notre chemin avec une clarté retrouvée. En effet, l’eau de conscience versée sur le monde par le Porteur d’eau jouera pleinement son rôle purificateur, lavera notre psyché de ses zones d’ombre et sera propice à la libération des schémas d’autodestruction sous toutes leurs formes. Les énergéticiens, les shamans et les thérapeutes travaillant avec les canaux subtils de la guérison devraient également voir leur efficacité renforcée.

Śatabhiṣā est néanmoins un nakṣatra ambigu, porteur à la fois d’une capacité de guérison exaltée (cent médecins conjuguent leurs talents) ou tenue en échec (même cent médecins ne parviendraient pas à guérir). La planète Rahu, le faiseur d’éclipses, abonde dans le même sens en lui donnant la capacité de masquer et de démasquer les mystères et les secrets.

La pleine lune en Śatabhiṣā nous incite avant tout au dévoilement afin de diagnostiquer et de guérir les maux incompris et de révéler des vérités utiles et importantes dans les semaines à venir. Mais elle nous place également devant la tentation de nous maintenir à un plus ou moins grand degré dans une ignorance au confort illusoire. Plutôt que d’y céder, laissons-nous guider par Varuṇa sur le chemin juste, et peut-être sévère, au bout duquel nous attend l’accomplissement et l’équilibre éclairé de notre être.

Par ailleurs, Mercure rétrograde, et sous l’influence de Mars jusqu’à la fin du mois, risque de déclencher des changements de cap brutaux et/ou des prises de conscience susceptibles de concrétiser des décisions qui demeuraient en suspens. Attention à ne pas oublier les mérites de la patience et de la diplomatie.
 
À nouveau présente, l’énergie du Chariot nous appelle à puiser dans le sentiment de complétude que peut inspirer l’harmonisation de nos différentes facettes pour nous préparer à aller encore plus loin et à triompher du fractionnement intérieur qui cache l’essentiel. Elle infuse à cette nouvelle lune la dynamique conquérante qui permet d’oser entreprendre et de déjouer les pièges de la facilité.

Cette pleine lune nous rappelle aussi que seule la vérité a le pouvoir de guérir.  Quelle que soit la nature et l’intensité des maux qui nous affligent, recevons sa lumière comme une main fraîche sur un front brûlant, le signe annonciateur de l’apaisement à venir.
 

Publié dans Astrologie

Commenter cet article