6 d'Épées : le temps du passage

Publié le par Jyoti

Les Épées, liées au mental et à l'air, peuvent signaler autant la dispersion et une impétuosité improductive que la capacité à trancher dans le vif et à clarifier les situations confuses. Les 6 marquent l'épanouissement des mérites de chacune des quatre familles. Ici, c'est l'aptitude de l'intellect à nous aider à triompher des situations difficiles qui est mise en avant.

Cette lame, parfois interprétée au premier degré comme annonçant des voyages, est en fait une carte de passage.

Le passage est un thème récurrent majeur des cultures humaines. Qu'il s'agisse d'un changement d'état comme le passage de vie à trépas (franchissement du Styx) ou les rites d'entrée dans l'âge adulte ou bien d'une prise de risque transgressive (passage du Rubicon), il s'agit toujours d'un moment solennel et lourd de sens, car rien ne sera plus jamais comme avant.

La décision de changer de rive peut être déclenchée par la nécessité de rompre avec un passé ou des problèmes devenus sans issue ou insoutenables ou le sentiment qu'un changement drastique s'impose pour rompre avec une routine devenue stérile. Imposée ou volontaire, elle est toujours porteuse d'une charge émotionnelle forte, et parfois violente, parce qu'elle est irrévocable.

Contrairement au pont, qui permet de changer aisément d'avis en revenant sur ses pas, la barque nécessite un intermédiaire, le passeur, qui rend plus difficile, les retours en arrière : sa présence et sa disponibilité ne dépendent pas de nous et une fois lancée, la trajectoire a toutes les chances de s'avérer impossible à modifier. Lorsqu'un agent déclencheur met en branle la décision de passer définitivement à autre chose, il active simultanément le barratage d'émotions parfois profondément enfouies susceptibles d'engendrer des moments de découragement, de doute et de tristesse. Partir, c'est mourir un peu disait une chanson. Mais si le côté pile de tout départ, matériel ou symbolique, relève du deuil, du renoncement ou de l'abandon, son côté face est une prise de responsabilité et l'expression du courage que requiert la maîtrise de sa vie.

Il vient toujours un moment où des décisions graves s'imposent. Prises en toute connaissance de cause, et même douloureuses, elles sont une victoire sur nous-mêmes, et peut-être sur notre entourage, qui nous permet d'avancer. Si les tourbillons de l'émotionnel ralentissent notre progression, nous devons utiliser toute notre énergie de volonté pour leur échapper et atteindre la rive nouvelle où il sera possible de repartir d'un bon pied.

Mourir à son passé, c'est naître à son avenir. Des chapitres se terminent et d'autres s'ouvrent. Annonciateur d'un changement majeur mûrement réfléchi, le 6 d'Épées nous rappelle que notre capacité de raisonnement et de discrimination est une précieuse alliée pour nous sortir des situations de blocage et nous orienter vers la destination qui nous permettra de nous épanouir à nouveau.

Publié dans Tarot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article