Pleine lune de mars : allumez le feu !

Publié le par Jyoti

La pleine lune du 12 mars (15h54) va faire un feu de joie des obstacles et des blocages que nombre d'entre nous connaissent depuis quelques mois.

L’astrologie védique la place dans la deuxième partie (uttarā) de la constellation double Phalgunī*, dont les deux nakṣatra, Pūrvā et Uttarā Phalgunī, couvrent les signes du Lion (entièrement pour le premier et partiellement pour le second) et de la Vierge (elle-même signe double).

Uttarā Phalgunī (la queue du lion) a pour maître le Soleil. Il est régi par les āditya** Bhaga, qui dispense les richesses et préside à l’amour et au mariage, et Aryaman, le meilleur ami, qui distribue victoire et prospérité. Il est symbolisé par un lit représentant le lit nuptial mais aussi la couche du malade en écho à la vocation de guérison de la Vierge.

Sous l’effet du puissant rayonnement paradoxalement solaire de cette pleine lune, les remises en question, réévaluations et autres renégociations déjà entamées sous l’influence de Vénus rétrograde vont s’accélérer, d’autant plus que Mars en Bélier va pousser avec fougue à jeter au feu toutes les branches mortes et les broussailles qui nous empêchent d’avancer.

Portés par l’énergie bénéfique d’Uttarā Phalgunī, nous allons pouvoir commencer à récolter les fruits de nos efforts de nettoyage car sur le brûlis vont poindre les pousses des désirs et des aspirations jusqu'ici contrariés ou tenus en laisse. Attention cependant à ne pas céder à l'impulsivité martienne et à nous fier plutôt au jugement éclairé que favorise le Soleil.

L’énergie vibratoire de l'arcane 7 du Chariot viendra cependant tempérer les excès d'ardeur et permettra de maîtriser les éventuels débordements impulsés par cet afflux massif de feu. En effet, grâce à elle nous allons être en mesure de rassembler toutes nos forces psychiques, physiques, mentales et spirituelles et de contrôler nos émotions afin de nous engager avec enthousiasme, mais apaisés et centrés, sur la voie que nous aurons commencer à déblayer.

La proximité de l'équinoxe de printemps nous invite à profiter de la vie qui renaît, dans la nature et dans les cœurs, et d'une pause bienvenue en cette année agitée. Ne boudons pas notre plaisir !

 

* En sanskrit, signifie « la rougeâtre ». Adjectif dérivé de « phalgu », qui désigne le printemps, la poudre rouge tirée de la racine du gingembre sauvage utilisée pendant la fête indienne de Holi qui a lieu à l’occasion de cette pleine lune et le Ficus hispida, une sorte de figuier dont les fruits sont utilisés en médecine ayurvédique. Certains font dériver ce nom de la racine PHAL, porter des fruits, mais ce n’est pas l’avis du dictionnaire, encore qu’un lien intuitif s’impose de lui-même !
** Nom des 7 déités de la sphère céleste védiques, devenues plus tard les 12 aspects du Soleil. Ils sont les fils d'Aditi, l'Infini, la plus ancienne déesse mère de l'Inde.

Ressources :
- AnandaShree Astrology
- Dictionnaire sanskrit-anglais Monier-Williams
- Guide de prononciation sanskrite

Publié dans Astrologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article