Au gui l'an neuf !

Publié le par Jyoti

Au gui l'an neuf !

L’an neuf, quoi de plus approprié en effet pour une nouvelle année placée sous le signe (numérologique) du 9 ! Riche de sa qualité de multiple du 3, le 9 est un nombre éminemment symbolique. Dernier de la série des chiffres, il signale l’achèvement dans la complétude et porte en germe un nouveau cycle. En lui fusionnent la fin et le début, la mort et la vie. Il est le retour de la multiplicité dans l’unicité, l’ouroboros, le serpent qui se mord la queue.

Dans le tarot, il est l’Ermite, associé au signe de la Vierge. Sur le plan psychologique, cet arcane représente entre autre le mûrissement. La lanterne qu’il tient à la main symbolise en ce sens les enseignements tirés de l’expérience sur lesquels il convient de réfléchir pour ne pas avancer dans l'obscurité.

Le 9 place ainsi 2016 sous le signe d’un achèvement porteur de renouveau éclairé par les leçons du passé. À la fois perfectionniste et rigoureuse, l’énergie de la Vierge vient y ajouter son rôle de guérison et de remise en ordre.

Ne soyons pas naïfs : 2016 apportera son lot de souffrances individuelles et collectives. Une nouvelle année n’est pas une page blanche et rien n’a matériellement changé entre le 31 décembre et le 1er janvier.

Mais soyons positifs : l’énergie qui baigne globalement cette année la place sous des auspices favorables qui ne manqueront pas de rejaillir sur nos vies personnelles. Partant du principe que les petits ruisseaux font les grandes rivières, profitons-en individuellement pour aller de l’avant, apprendre de nos erreurs, remettre de l’ordre dans vies si nécessaire, nous réjouir plutôt que nous lamenter et pratiquer assidûment la bienveillance plutôt que la critique à l’égard des autres et de nous-mêmes. Voilà de vraies bonnes résolutions. À dans un an pour voir ce qu’il en aura été !

En attendant, bienvenue à toi, an doublement neuf !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article